Comité Drôme-Ardèche de Basketball
La passion en grand...
aqua_arrow_
THEME N° 1 : Le Mini-Basket féminin en Drôme Ardèche

Animée par Jean-Claude BENOIT, président de la Commission Mini-Basket 26/07, cette table ronde avait pour objecitf d'attirer l'attention des participants sur les points suivants ;
 
1° - Seulement 17 équipes Mini-Poussines engagées sur les plateaux cette saison, contre 38 garçons et 9 mixtes !
 
2° - Seulement 1 équipe Mini-Poussine, 7 équipes Poussines et 3 équipes Benjamines engagées au Sud de Valence ( soit 65 % du territoire !!! ).
 
3° - Seulement 11 clubs sur 59 disposent des trois catégories féminines : Mini-Poussines, Poussines, Benjamines.
 
Pour tenter d'endiguer cette regression du basket féminin, plusieurs solutions ont été avancées :
 
1° - Etudier le concept de spécialisation des clubs. Cela marche dans le nord du département, pourquoi ne pas l'étendre ?
 
2° - Etudier la pertinence d'un label "Club Féminin" afin d'encourager les actions vers les filles.
 
3° - Proposer une nouvelle forme de mixité sur les plateaux. Au lieu de mélanger filles et garçons, pourquoi ne pas faire une opposition A = filles, opposition B = garçons ?
 
4° - Le Comité ne devrait-il pas organiser des manifestations destinées exclusivement au public féminin ?
THEME N° 3 : Attitudes à encourager et à proscrire chez les éducateurs Mini-Basket
 
Animée par Dominique ROUX, président de l'Association Francophone des Entraîneurs de Basket ( AFEB ), cette table ronde se transforma rapidement en conférence, tant l'intervenant était passionant.
 
Ainsi, Dominique ROUX, par ailleurs originaire de Crest et ravi de retrouver ses amis drôme-ardéchois, retraça tout d'abord l'histoire du mini-basket en France, avec le rôle essentiel joué par René LAVERGNE, dès 1965 ! Lequel instaura quelques concepts que 44 ans après, certains comités peinent encore à appliquer : matériels et terrains adaptés, règles simplifiés, absence de classement, jeu en 3x3 ou 4x4, ..
 
Le rôle de l'éducateur fut ensuite détaillé, avec notamment la notion de mimétisme chez l'enfant, et d'exemplarité chez l'adulte ou l'adolescent qui l'encadre. Des conseils simples mais utiles furent dispsensés, comme se baisser lorsque l'on parle à un enfant pour se mettre à sa hauteur, veiller à employer un langage adapté, veiller à ne pas donner trop de consignes, etc...
 
THEME N° 2 : Comment impliquer et former les adolescents dans l'encadrement du Mini-Basket ?
 
Peut-être le thème le plus difficile pour Nadine GRANOTIER, membre élue à la Commission des Jeunes de la FFBB, qui avait bien préparé son intervention avec son arme secrète : les post-it. Un moyen de faire participer son large public, qui était appelé ainsi à soumettre ses idées.
 
Sur la question du "POURQUOI impliquer les adolescents ?", il ressortit une nécessité d'endiguer cette spirale infernale où les adolescents sont devenus des consommateurs ( je viens jouer, et je repars chez moi ) et où l'esprit associatif, la notion d'engagement, sont en perdition.
 
Sur la question du "COMMENT les impliquer ?", alors que nous attendions des boutades du style "Déconnecter MSN ? Eteindre la Playstation", le débat s'éleva sur les notions de formation, de responsabilisation de l'adolescent, de valorisation.
 
THEME N° 4 : Le Baby-Ball
 
Animée par Cathy GISCOU, membre élue à la Commission des Jeunes FFBB, Gilles MALECOT, en charge du Mini-Basket pour la FFBB, et Christian MOPIN, président de la Commission Technique 38, cette table ronde avait pour objectif de présenter le projet développé actuellement par la Fédération pour les 4 - 6 ans : le BABY-BALL.
 
Babyball est un personnage autour duquel sont construites des histoires : Babyball à la ferme, Babyball au cirque, ...
Les jeux se déclinent en trois thèmes, illustrés chacun par une couleur. Fiches vertes = je joue seul  ( parcours de motricité, ... ). Fiches bleues = je vous avec ( jeux de coopération ). Fiches rouges = je joue contre ( jeux d'oppositions ).
 
aqua_arrow_
Quelle innovation avez-vous le plus apprécié ?
  • Les stands, la vente de supports pédagogiques
  • La conférence sur les actions fédérales
  • Le DVD du Forum 2008
  • La participation des animateurs à la démonstration commentée
  • Les nombreux intervenants FFBB et AFEB
  • Sondage anonyme. Plusieurs choix possibles.
    Résultats
    Envoyer
    aqua_arrow_

    Démonstration commentée : "Une séance type de mini-basket"

    Durant plus d'une heure, Gilles MALECOT présenta au public une série de jeux susceptibles d'être repris par les éducateurs dans les clubs pour leurs séances mini-basket. Après quelques jeux d'échauffement ( course avant, course arrière, saut d'arrêt, ... ), les 5 caractéristiques du basket furent abordées : la passe, le tir, le dribble, l'occupation des espaces et le jeu.
    Innovation cette année, les animateurs en formation furent appelés à animer ces ateliers. En effet, quel meilleur apprentissage que le terrain ? Une demande qui émane de la Commission Mini-Basket, effrayée par les stats de l'an passé : sur les 32 animateurs en formation l'an passé, seuls 4 participent aujourd'hui à l'encadrement d'une école de mini-basket dans leur club !!!
    Chargé de les superviser, Gilles MALECOT insista sur deux constats remarqués chez les animateurs d'aujourd'hui : les carences techniques ( en effet, comment enseigner les fondamentaux si on ne les maîtrise pas soi-même ? ) et l'absence de correction lors des exercices, notamment chez les ados ( timidité ? ). Vue l'implication de nos animateurs dans les ateliers, nul doute que le message est passé !
    Un grand merci aux jeunes de Châteauneuf, Lamastre et Mercurol qui ont participé à la démonstration commentée.  Télécharger le Powerpoint de la démonstration

    Conclusion de la journée : "le jeu en 3 contre 3"

    La démonstration terrain ainsi que la journée se conclut par une intervention de Dominique ROUX sur la pertinence d'évoluer en 3 contre 3 chez les moins de 10 ans.
    Une démonstration de 5 contre 5 puis de 3 contre 3 fut présentée au public. Dans la première, on put remarquer une absence de jeu rapide et un effet "grappe" sous le panier. Dans la deuxième, beaucoup plus de mouvements - quitte à entraîner des pertes de balles sur marcher au départ ou dribble mal maîtrisé - et de passes.
    Appelés à prendre les stats, les jeunes animateurs révélèrent un chiffre qui ne manqua pas de convaincre le public : une joueuse prise au hasard dans l'équipe de Mercurol toucha 9 fois la balle en 3x3 contre une seule fois en 5x5 ! CQFD.
    Selon vous, quels sont les formes de jeu les plus pertinentes ?
  • 5x5 sur tout terrain en Poussins
  • 4x4 sur tout terrain en Poussins ( actuellement en D/A )
  • 3x3 sur terrain latéral en Poussins
  • 5x5 sur terrain latéral en Mini-Poussins
  • 3x3 sur terrain latéral en Mini-Poussins ( actuellement en D/A )
  • 4x4 sur tout terrain en Benjamins, pour accélérer le jeu notamment
  • 5x5 sur tout terrain en Benjamins ( actuellement )
  • Sondage anonyme. Plusieurs choix possibles.
    Résultats
    Envoyer

    Revue de presse

    Pour lire l'article paru dans le Dauphiné Libéré le 11 Février 2009, cliquez sur le lien suivant :
     
    symbols_
    smiley_